La nécropole nationale

La nécropole nationale de Courbesseaux

La nécropole nationale a été créée en 1920 et aménagée en 1920, 1921, 1934 et 1935. Elle a bénéficié d'une réfection totale en 1981.
Elle est l'une des trois nécropoles de la bataille du Grand Couronné de Nancy avec Friscati au sud et Champenoux au Nord.

Elle abrite les corps de 2679 victimes de la première guerre mondiale et notamment celles de la bataille du Grand Couronné en août-septembre 1914. Au moment du repli de la 2ème Armée suite à l'échec de l'offensive de Morhange (21-29 aout 1914) et de l'ordre de l'Empereur allemand pour prendre Nancy (4-14 septembre 1914), les combats connaissent leur paroxysme.
Ces corps ont été exhumés des cimetières militaires de Drouville, Einville au Jard, Bathelémont et Hoéville. Parmi eux, 1703 non identifiés ont été inhumés dans deux ossuaires.
976 tombes individuelles sont présentes.

Un imposant monument du sculpteur Eugène Gatelet est dédié aux soldats tombés dans la région de Courbesseaux lorsque les troupes du Général de Castelnau protégeaient le flanc sud-est de Nancy.
Il montre un jeune paysan en sabots déposant une gerbe sur la tombe d'un soldat "Mort pour la France".
Une simple stèle fut élevée en 1964  en souvenir du général  Edouard de Castelnau , vainqueur de cette bataille, ce qui lui valut le surnom de "Sauveur de Nancy" et la promotion de Grand Officier de la Légion d'honneur.


Copyright © 2021. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS